Comment ressentez-vous l'alcool ?

Boire de l'alcool exerce un effet direct sur votre corps. L'alcool se retrouve dans le sang et se diffuse ainsi dans votre corps. Après une dizaine de minutes, il atteint le cerveau et les premiers effets se font sentir (voir aussi : l'alcool et le cerveau).
L'effet varie en fonction du nombre de verres que vous buvez, la vitesse d'absorption, votre sexe, votre âge, votre taille et votre poids, votre mode de consommation de l'alcool, votre humeur à ce moment-là, votre niveau de fatigue et votre condition physique et selon que vous avez mangé ou pas.
Qu'entend-on par verres standard ?

  • 1 à 2 verres standard
    1 à 2 verres
    Votre rythme cardiaque et votre respiration s'accélèrent. Vous éprouvez une sensation de chaleur. Vous devenez plus vif et plus détendu. Vous semblez vous exprimer plus aisément. Votre goût, votre odorat et votre vue perdent légèrement en acuité. Vous devenez moins sensible à la douleur. Vous avez envie de manger. Vous avez besoin d'uriner davantage.
  • 3 à 7 verres standard
    3 à 7 verres
    Votre temps de réaction diminue et vous devenez plus maladroit dans vos mouvements. Vous éprouvez davantage de difficultés à évaluer les situations. Votre goût, votre odorat et votre vue perdent encore en acuité. Votre champ de vision se réduit (vision en tunnel). Vous commencez à parler plus fort, notamment parce que vous entendez moins bien. Votre mémoire fonctionne moins bien. Votre humeur commence à changer plus nettement : plus joyeuse et plus exubérante ou, au contraire, plus irritable et désagréable. Vous avez tendance à vous surestimer et à vous montrer moins critique envers vous-même.
  • 8 à 14 verres standard
    8 à 15 verres
    Tous les symptômes physiques mentionnés ci-dessus s'accentuent. Votre vitesse de réaction se réduit fortement et vous arrivez moins bien à coordonner vos mouvements. Votre élocution devient plus pénible, vous trébuchez parfois sur vos mots. Votre visage peut rougir et vos pupilles se dilater davantage. Votre humeur joyeuse devient exubérance ou bien se transforme en abattement ou en colère. Votre sens critique envers vous-même disparaît. Vous allez plus facilement faire des choses que vous n'auriez jamais faites sans avoir bu. Vous pouvez également avoir des nausées et des vomissements.
  • 15 à 20 verres standard
    15 à 20 verres
    Vos sens sont maintenant très émoussés. Ce que vous voyez et entendez arrive à peine à votre cerveau. Vos mouvements sont complètement désordonnés. Vous pouvez vous sentir absent ou confus. Il existe un risque élevé de black-outs, de sorte que vous ne vous souviendrez plus de beaucoup de choses. Vous avez des nausées et la tête qui tourne quand vous fermez les yeux.
  • Plus de 20 verres standard
    plus de 20 verres
    Votre respiration et votre pouls ralentissent fortement. Vous êtes complètement «à l'ouest». Si vous buvez cette quantité sur une courte période, vous pouvez être sujet à une intoxication alcoolique : vous perdez connaissance ou tombez dans le coma. Votre respiration peut s'arrêter ou vous pouvez avoir un arrêt cardiaque. Chez les jeunes ou les personnes qui ne sont pas habituées à boire beaucoup, une intoxication alcoolique peut se produire plus rapidement.

Tous les effets énoncés ci-dessus se produiront peut-être plus tard chez les personnes qui consomment souvent beaucoup d'alcool ; à l'inverse, ils peuvent se produire plus rapidement chez les personnes qui ne sont pas habituées à boire. Cela tient à la tolérance à l'alcool acquise par la personne. La quantité d'alcool dans le sang reste toutefois la même !

Astuce ! Calculez l'alcoolémie dans votre sang avec le calculateur »

En haut

 

Share:

Share: