Maîtriser sa consommation

conseils pour maîtriser sa consommation

Vous voulez boire ou continuer à boire de l'alcool pour le plaisir, mais en réduisant votre consommation ? Quelques astuces :

  • Buvez de l'eau si vous avez soif. L'alcool ne permet pas de calmer la soif. C'est même le contraire.
  • Avant de boire de l'alcool, mangez quelque chose si vous avez faim.
  • Buvez de préférence dans un verre et non à la bouteille. En effet, vous boirez probablement plus à la bouteille. Car vous en verrez moins vite le fond... 
  • Si vous buvez, alternez avec des boissons non alcoolisées.
  • Donnez-vous un maximum de verres à ne pas dépasser. Ou bien, fixez-vous une heure à laquelle vous arrêterez de boire.
  • Ne mélangez pas plusieurs sortes de boissons alcoolisées.
  • Ne buvez pas systématiquement de l'alcool si vous êtes fatigué, stressé ou préoccupé. 
  • Lors d'une sortie au restaurant, commandez aussi de l'eau si vous aimez bien accompagner votre plat d'un verre de vin.
  • Vous voulez réduire votre consommation d'alcool ? Changez également vos habitudes liées à cette consommation.
  • Si vous buvez toujours un verre après le travail, ajoutez à cela une autre habitude plaisante au moins deux jours par semaine. Par exemple, vous pouvez vous accorder un plaisir culinaire, faire une promenade, prendre une bonne douche, etc.
    Demandez-vous ce que vous feriez s'il n'y avait pas d'alcool vendu près de chez vous ?
  • Si vous buvez principalement à domicile, ne faites plus de grande réserve d'alcool et/ou faites en sorte de ne pas en avoir du tout chez vous à intervalles réguliers.
  • Notez votre consommation. Tenez un journal de bord de votre consommation journalière sur plusieurs semaines. En effet, il est plus difficile de nier sa consommation quand celle-ci apparaît «noir sur blanc».
  • Si vous avez du mal à dire non, par exemple dans un café, anticipez ce que vous ferez si la situation se présente. Vous pouvez éventuellement penser à une raison claire pour vous justifier.

En société :

  • Ne forcez pas quelqu'un à boire si cette personne n'en a pas envie.
  • Prévoyez toujours un stock de boissons non alcoolisées lors d'une fête ou en cas de visite.
  • Prévenez-vous les uns les autres si vous voyez que la consommation (et surtout les effets de l'alcool) commencent à dépasser les limites. Si quelqu'un se met à «exagérer», ne l'encouragez pas à boire davantage.
  • Si vous sortez à plusieurs, mettez-vous d'accord auparavant sur celui ou celle qui restera sobre et ramènera les autres en voiture. Ou organisez un retour en taxi.
  • Prenez la peine d'essayer des cocktails sans alcool.

En haut

 

Share:

Share: