Retour à une consommation sociale ?

Beaucoup de personnes qui ont ou ont eu des problèmes liés à l'alcool expriment le désir de pouvoir retourner à une consommation sociale d'alcool. C'est-à-dire pouvoir boire de façon modérée sans que cela devienne une habitude quotidienne irrépressible.

Est-il possible de revenir à une consommation «sociale» d'alcool après avoir bu sans modération ou avoir été alcoolique ? Il n'est pas toujours facile de répondre à cette question. Nous pouvons toutefois fournir quelques indications.

Vous avez davantage de chances d'apprendre à boire modérément si :

  • vous avez des problèmes liés à l'alcool depuis moins de 5 ans
  • vous avez moins de 45 ans
  • vous n'éprouvez aucun symptôme de sevrage et n'en avez jamais éprouvé
  • vous n'avez pas d'autres problèmes graves, par exemple au travail, dans votre relation, avec vous-même (par exemple dépression ou angoisse)...
  • vous avez précédemment bu longtemps de manière modérée
  • vous avez un cercle de connaissances qui, de manière générale, boit modérément
  • vous n'avez pas encore subi de dommages physiques dus à la consommation d'alcool
  • il n'y a dans votre famille aucune autre personne présentant de graves problèmes liés à l'alcool

Vous avez moins de chance d'apprendre à boire modérément si :

  • vous avez un long passé de buveur
  • vous connaissez ou avez connu des symptômes de sevrage
  • vous buvez surtout pour ressentir l'effet de l'alcool (vouloir être sous influence)
  • vous avez souvent perdu le contrôle malgré des résolutions répétées
  • vous avez des problèmes graves, par exemple au travail, dans votre relation, avec vous-même...
  • vous avez des problèmes physiques liés à la consommation d'alcool
  • vous avez un cercle de connaissances qui boit beaucoup

réduire sa consommation ou arrêter de boireRéduire ou arrêter ?

Pour les personnes qui ont été dépendantes à l'alcool, il est souvent plus facile d'arrêter totalement que d'essayer de boire modérément. Essayer de boire modérément demande une attention constante et peut engendrer bien des frustrations. Cela peut peser également sur votre entourage direct.

Vous voulez quand même essayer de boire modérément ? Nous vous conseillons dans tous les cas d'arrêter de boire pendant un temps relativement long et de ne plus utiliser de traitement de soutien pendant une longue période. Par traitement de soutien, nous entendons du Campral®, de l'Antabuse® ou des sédatifs. Ce n'est qu'ainsi que vous saurez si vous pouvez résister sans médication au besoin ou à l'envie d'alcool. Alors seulement vous pourrez envisager d'apprendre à gérer l'alcool de manière responsable.

Nous vous conseillons également dans cette situation de vous faire accompagner par un thérapeute professionnel.

La plupart des personnes ne réussissent pas, après une période d'addiction (c'est-à-dire de dépendance physique et de symptômes du sevrage) à gérer l'alcool de manière responsable. Dans ce cas, il vaut mieux arrêter toute consommation d'alcool. Il arrive trop souvent malheureusement que vous retombiez dans vos anciennes habitudes de buveur. En particulier si vous continuez à désirer l'effet d'ivresse de l'alcool, ou si vous êtes confronté à un revers ou à une déception et que vous vous retrouvez sous pression.

En haut

 

Share:

Share: