Retour

Alcool, maux de tête et migraine

L'alcool peut entraîner une migraine pour diverses raisons.

  • L'alcool a un effet diurétique, ce qui augmente la production d'urine et, par conséquent, dessèche le corps. En raison de la réduction des liquides dans le cerveau, des maux de tête peuvent se développer.
  • La décomposition de l'alcool dans le foie libère une substance toxique (l'acétaldéhyde) qui, à son tour, doit être décomposée. Cette substance toxique peut provoquer des maux de tête.
  • Les boissons alcoolisées contiennent, dans certains cas, ce que l'on appelle des «alcools frelatés» (produit secondaire qui apparaît lors de la préparation de la boisson). Ces «alcools frelatés» sont légèrement toxiques et peuvent provoquer des maux de tête.
  • L'alcool a un effet vasodilatateur. La dilatation des vaisseaux sanguins au niveau du crâne provoque des maux de tête chez beaucoup de personnes. Le mal de tête peut être aussi causé par la contraction des vaisseaux sanguins qui suit la diminution de l'influence de l'alcool.
  • Si vous êtes sujet aux maux de tête, une forte consommation d'alcool peut déclencher des maux de tête chroniques.

alcool maux de tête et migraine

La migraine

La migraine est un type de mal de tête causé par un trouble de la circulation du sang dans le crâne. Les causes précises restent inconnues, mais il est possible que certaines d'entre elles soient d'origine génétique. La migraine survient sous la forme de crises régulières qui peuvent durer plusieurs heures.

De nombreux facteurs peuvent entraîner une migraine, par exemple le manque de sommeil, le stress et certaines denrées alimentaires. Il semble aussi souvent que l'alcool déclenche des migraines chez les personnes qui sont déjà sensibles à ce type d'affection. C'est surtout le vin rouge, du fait de sa forte teneur en tanins, qui est à incriminer mais d'autres boissons alcoolisées peuvent aussi susciter des migraines.

Retour