05 Nov 2018

Tabacstop : Lancement d'une nouvelle appli pour arrêter de fumer !

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe Aide-Alcool 0 commentaires

Aujourd'hui, Tabacstop lance une nouvelle application mobile ! Très conviviale et ludique, ce nouvel outil met à disposition des personnes qui souhaitent arrêter de fumer un fil d’actualités avec des informations validées, des mini-quiz, un bouton SOS (avec défis en cas de manque et messagerie vers les tabacologues), un profil avec des statistiques, des badges encourageants et un chat avec d’autres utilisateurs. L’app mise sur l’entraide entre « futurs ex-fumeurs » et permet aussi permet aussi d’envoyer un message aux tabacologues de Tabacstop, qui s’engagent à y répondre dans les 48h.

Que penseriez-vous d'un équivalent pour Aide-Alcool ? N'hésitez-pas à nous donner votre avis via l'adresse info@aide-alcool.be, ou via Facebook

L’application Tabacstop est gratuite, anonyme et sans publicités.

Téléchargez l'app Tabacstop pour Android

Téléchargez l'app Tabacstop pour iPhone

Lisez ici les conditions d'utilisation de l'application Tabacstop.

 

11 Jui 2018

Boissons alcoolisées et risques pour la santé : quelles limites et quels moyens d'action ?

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe www.aide-alcool.be 0 commentaires

La Belgique, via le Conseil Supérieur de la Santé (CSS), vient de formuler des recommandations très pratiques visant à aider la population générale à faire la part des choses en matière de consommation d’alcool, et ce à la lumière de récentes études scientifiques.

Lire la suite »

05 Mai 2017

Abstinence ou Modération ?

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe www.aide-alcool.be 0 commentaires

Abstinence ou Modération ? Quelle stratégie est le plus efficace ou est le mieux adaptée à telle ou telle situation ?

Des éléments de réponse développés sur Aide-Alcool, au sein d'un nouveau thème :

Abstinence ou Modération : Cliquez ICI pour accéder à l'article complet.

Lire la suite »

27 Jan 2016

La « gueule de bois » n’est pas dissuasive

Catégories: Recherches, Nouvelles Auteur: Equipe aide-alcool 1 commentaire

La « gueule de bois » n’est pas dissuasive

Les symptômes de la « gueule de bois » ressemblent, à un certain degré, à ceux qui sont expérimentés durant le sevrage par des personnes alcoolo-dépendantes : nausées, bouche pâteuse, mal de crâne, perte d’appétit, tremblements, fatigue….. Ces symptômes peuvent être expérimentés dès une consommation relativement limitée d’alcool, voire même pour une consommation exceptionnelle.

Nombreux sont ceux qui l’ont expérimenté et qui ont ensuite juré qu’on ne les y reprendrait plus ! Pourtant,  lors de l’occasion suivante, ce n’est pas le souvenir de ce lendemain de veille difficile qui empêche de boire à nouveau… et de revivre les mêmes symptômes physiques désagréables le lendemain.

Pendant la période des fêtes, la presse généralela presse féminine,  comme la presse spécialiséese sont penchées sur la question de la « gueule de bois » et comment y faire face. Aux lendemains de fêtes, nous vous proposons un résumé de ce qu’en dit la littérature.

Nous aborderons ici l’importance de la quantité consommée sur les symptômes de la gueule de bois et l’impact de cette dernière sur les consommations ultérieures d’alcool. Nous finirions par une question fréquente : « que faire pour éviter la gueule de bois ? ».


1)     La « gueule de bois » ou veisalgie

Veisalgie, c’est le nom scientifique de la communément dénommée « gueule de bois ». Cette dernière appellation très imagée désignait à la base la bouche (« gueule ») pâteuse et sèche (« aussi sèche que du bois ») observée au réveil le lendemain d’une soirée trop arrosée. Désormais entrée dans les mœurs, cette dénomination regroupetous les symptômes qui l’accompagnent.

2)      Importance de la quantité consommée

Les symptômes de la « gueule de bois » semblent être directement liés à la quantité consommée.

En 2015, le Dr Joris Verster (Université d'Utrecht, Pays Bas) a réalisé une étude sur les habitudes de consommation d’alcool de 789 étudiants canadiens. Il met en évidence que "la majorité des étudiants qui ont revendiqué ne jamais subir d'effets secondaires dus à l'alcool avaient tendance à boire beaucoup moins que leurs homologues" [5].

3)      Impact sur les consommations ultérieures

De nombreuses personnes sont persuadées qu’après une gueule de bois, on a tendance à retarder la prochaine consommation ou au contraire, à reboire aussitôtpour se soulager des symptômes. Qu’en est-il vraiment ?

Les études montrent que la réponse apportée aux symptômes de la gueule de bois varie énormément d’une personne à l’autre.

Certaines études montrent des proportions allant jusqu'à 50% de personnes qui boivent pour ne pas subir les symptômes douloureux des lendemains [4], là où d’autres études indiquent que ces symptômes n’auraient que peu d’effets sur la consommation ultérieure (chez les petits consommateurs surtout) [2].

En effet, on ne ressentirait pas tous les effets de la consommation d’alcool de la même manière. Certains perçoivent ces symptômes comme négatifs, tandis que d’autres les perçoivent comme neutres, voire positifs. C’est donc une notion entièrement subjective et les comportements de consommation à la suite d’une gueule de bois sont donc variables d’une personne à l’autre.

Enfin, Damaris J. Rohsenow, un professeur de l'Université Brown (USA) affirme que le plaisir ressenti en buvant l’emporte sur l’effet désagréable de la gueule de bois [2] :

« Les gens qui boivent beaucoup éprouvent généralement des effets agréables en buvant, et c'est ce qui motive la décision de boire beaucoup à nouveau. La douleur de la gueule de bois est temporaire et est perçue comme une nuisance plus qu’une conséquence négative importante."

En conclusion, que ce soit pour éviter un ressenti pénible ou pour revivre une expérience ressentie comme agréable, les comportements des grands comme des petits consommateurs semblent être peu influencés par la gueule de bois.


4)     Existe-t-il des remèdes contre la gueule de bois ?

Les études apportent des résultats peu concluants sur le sujet. A quantités consommées égales, le fait de boire de l’eau, de manger ou de ne rien faire n’aurait pas d’influence sur les symptômes du lendemain. Ce qui aurait un effet, c’est la quantité consommée [5].

Ainsi, à ce jour, il semblerait toujours que le meilleur remède contre la gueule de bois soit la consommation modérée.

 

Notes

[1] European College of Neuropsychopharmacology. (2015) "Can you avoid hangovers after heavy drinking?." ScienceDaily. Online, www.sciencedaily.com/releases/2015/08/150829123815.htm (Page consultée le 28/12/2015).

[2] Epler, J. A., Tomko, R. L., Piasecki, T. M., Wood, P. K., Sher, K. J., Shiffman, S. (2014). Does Hangover Influence the Time to Next Drink? An Investigation Using Ecological Momentary Assessment. Online,  DOI: 10.1111/acer.12386.

 [3] Mallett, K.A., Bachrach, R.L. & Turrisi R. (2008). Are all negative consequences truly negative? Assessing variations among college students' perception of alcohol related consequences. Addiction Behavior, 33(10), 1375-1381. Online, DOI : 10.1016/j.addbeh.2008.06.014.

[4] Hunt-Carter EE, Slutske WS, Piasecki TM. Characteristics and correlates of drinking to relieve hangover in a college sample. Alcohol Clinical Exp Res. 2005;29 (Suppl s1):152A.

[5] Verster, J.C. & Penning, R. (2010). Treatment and prevention of alcohol hangover. Current drug abuse reviews, 3 (2), (pp. 103-9)

Lire la suite »

22 Déc 2015

Joyeuses fêtes de fin d'année !

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe aide-alcool 0 commentaires

En cette fin d'année 2015, toute l'équipe d'aide-alcool.be vous souhaite de joyeuses fêtes ! Que celles-ci soient remplies de doux moments et qu'elles vous guident vers une nouvelle année où vos projets auront l'occasion de se concrétiser.

Nous vous remercions pour votre confiance.

L'équipe d'aide-alcool.be. 

 

Prochainement sur notre blog : un article rempli d'idées de recettes de cocktails sans alcool... Pour que la fête soit tout aussi réussie ! 

 

 

Lire la suite »

23 Déc 2014

Joyeux Noël et Bonne Année !

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe aide-alcool.be 0 commentaires

 

 

 

En cette fin d'année, tout l'équipe d'aide-alcool.be tient à vous remercier de votre confiance et vous présente ses meilleurs voeux. Que la nouvelle année qui approche voit s'accomplir vos rêves et les projets qui vous tiennent à coeur !

 

 

 

image © Jérôme Rommé - Fotolia.com

 

18 Fév 2014

Nouveauté : le Blog Aide-Alcool !

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe aide-alcool.be 3 commentaires

Le site www.aide-alcool.be s’enrichit d’une nouvelle partie avec la création d’un Blog nous permettant de partager de manière interactive des actualités concernant le site et tout ce qui se rapporte à la problématique « alcool » (actualités scientifiques, actualités en terme de soins et d’accompagnement, revue de presse, etc.)

  • Vous pouvez consulter le Blog Aide-Alcool à partir de la page d’accueil de la partie "Infos & auto- évaluation" en cliquant sur le lien "Blog" en haut de la page.

Lien vers le Blog aide-alcool

 

  • A partir de ce lien, vous pouvez accéder à toutes nos anciennes publications et faire une recherche par mot-clé, par catégorie, ou encore par date.
     
  • Dorénavant, vous pourrez commenter chacune des publications dans la partie « commentaires ». Vos remarques s’afficheront directement, à la suite de la publication.

Section commentaires

  • Pour rester informés de l’arrivée de nouveaux articles, vous pouvez en outre vous abonner à notre flux RSS.

Flux RSS

  • Enfin, vous pourrez désormais partager tous nos contenus si vous le souhaitez, via les réseaux sociaux.

Réseaux Sociaux

 

Nous vous souhaitons une bonne découverte de ces nouvelles fonctionnalités ! 
N'hésitez pas à nous contacter  pour toute remarque ou si vous souhaitez voir un thème particulier être abordé à l'avenir.


 
 

 

05 Fév 2014

Bilan 2013 : nombreuses visites du site et inscriptions au programme d'aide en ligne

Catégorie: Nouvelles Auteur: Equipe aide-alcool.be 2 commentaires

aide-alcool.beDurant l’année 2013, le site www.aide-alcool.be a reçu 175 463 visites et 772 personnes se sont inscrites pour suivre le programme d’aide en ligne (avec ou sans suivi psychologique). Le nombre de visites est en constante évolution et cela démontre que www.aide-alcool.be répond à un besoin et remplit les objectifs que nous nous sommes fixés : proposer un outil d’information et d’aide complémentaire aux services existants en matière d’alcool en Belgique francophone.

En outre, nous sommes très heureux de constater (via les questionnaires d’évaluation remplis par les participants du programme d’accompagnement en ligne) que cet outil spécifique et unique convient à de nombreuses personnes. En effet, plus de 90% des personnes inscrites estiment que ce programme est une bonne approche pour leur problème d’alcool et 86% d’entre eux disent observer une amélioration de leur qualité de vie

Par ailleurs, un grand nombre de commentaires positifs souligne l’intérêtl’utilité, la qualité des contenus et l’originalité de cette nouvelle forme d’aide. 

 Ces retours sont extrêmement encourageants pour la suite de ce projet et nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous font part de leurs remarques. Nous vous invitons à nous écrire si vous avez des remarques et suggestions pour améliorer le site.

 

En haut